Trop c'est trop, pour l'amour de mon père

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Trop c'est trop, pour l'amour de mon père

Message  oustoust le Dim 27 Jan - 11:04


Bonjour,

je suis la fille de mon père de 70 ans bientot. J'ai 30 ans.

Je ne peux que constater les effets pervers de zyprexa ajouté au reste.

Il présente un trouble bipolaire depuis bien longtemps ( 25 ans ? ), que je relativite aujourd hui parce que je pense que son malheur est lié à ces médicaments qui l'assoment.

J'ouvre les yeux après mettre penché sur le déroulement de sa vie.

J'ai pigé que ces médicaments là lui supprime son existence.

Il n'arrive pas a apprécier la vie, se dit bizarre, malheureux, alors que je fais tout pour l'épauler,

j'étais sa curatrice, et ca a été tres dur, car ses sautes d'humeur étaient fortes, il a été hospitalisé 2 fois ... pour se reprendre, finalement, toujours a cause des médicaments, qui l'abrutissent, il va " mieux"...

Comment vivre bien, quand on aime une personne qui se fait détruire par son traitement, qui a oublié le mot bonheur, qui ne peut plus etre lui meme...

Il a failli déclencher un diabète, il a pris du poids, et j'étais témoin de ses fringales.

il a failli perdre son autonomie, a domicile, pour une RPA.

Ca a des conséquence dans ma vie personnelle, je m'en occupe tous les jours...

Il est une victime encore vivante.

Je voudrais qu'il ait un autre accompagnement médical, plus léger, car actuellement, on le tue a petit feu ( son psychiatre complice de LILLY )

il a 5 médicaments lourd : zyprexa, zoloft, nozinan, theralithe et avelan.

j'en pleure...

oustoust

Messages : 1
Date d'inscription : 27/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum